Porsche Macan et SUV compacts

Le Porsche Macan sort ce mois-ci. L’occasion d’évoquer cette catégorie particulière des SUV compacts, et d’aller jeter un œil à la concurrence.

Aujourd’hui, c’est le premier jour du mois d’avril ! C’est aussi le mois de la sortie du Porsche Macan, le SUV compact venu tout droit de Stuttgart. Alors plutôt que vous parler poissons, sur Calandre Mag, on vous a préparé un article spécial SUV compacts, avec le Porsche Macan et ses deux principaux concurrents : l’Audi Q5, dont il partage la base, et le BMW X3.

Mais avant, un petit rappel de la définition du SUV compact :

Le SUV ou véhicule utilitaire sport est né de la volonté des constructeurs de se diversifier. Entre break et 4×4, le SUV est surtout destiné à la route plutôt qu’au tout-terrain. Et le SUV compact, lui, est une version moins volumineuse du SUV, tout simplement.

Le Porsche Macan, le petit nouveau

Le Macan, nouveau SUV compact PorscheIl partage certes sa base avec le Q5 de chez Audi, mais il se positionne avant tout comme un sportif par rapport à ses concurrents, fidèle aux valeurs de Porsche.
Trois versions sont disponibles : le Macan S et son V6 de 340 chevaux, le Macan S diesel, moins puissant avec ses 258 chevaux, et le Macan Turbo avec sa vitesse de pointe de 266 km/h (mais une consommation mixte approchant les 9 l/100 km).
Il est le plus élancé des trois, avec ses 4681 mm de longueur, et le plus puissant, même en comparant les versions de base.

Le BMW X3, le précurseur

BMW a été le premier constructeur à se lancer sur le segment des SUV compacts avec le X3. L’avantage : le X3 capitalise sur plusieurs années d’expérience dans le domaine.
Si la version 2014 adopte un design plus racé, il reste plus sobre que le Macan, et donc plus discret. Il est aussi léger avec un poids à vide de 1,755 tonnes. Côté puissance, la version de base développe 143 chevaux seulement, mais le BMW X3 est le plus économique avec une consommation mixte de 5,4 l/100 km.
Comme pour l’Audi Q5, il en existe de très nombreuses versions, en fonction des motorisations, du type de carburant, de la transmission et des finitions intérieures.

L’Audi Q5, le compromis

Moins sportif et moins puissant que ses deux concurrents, du moins dans sa version de base, l’Audi Q5 gagne des points avec son design extérieur et son aérodynamique particulièrement efficaces. On reconnait bien les lignes caractéristiques du constructeur aux quatre anneaux, notamment avec sa calandre noire en forme de trapèze.
Sa consommation reste proche de celle du Macan de base avec près de 5,9 l/100 km.
La puissance maximale de la version de base est de 130 chevaux. C’est peu pour un véhicule de cette catégorie, mais comme il existe moult versions de l’Audi Q5, nul doute que tous les conducteurs y trouveront leur compte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page