Les modèles à suivre au Salon de Genève 2019

Quelles seront les principales nouveautés à voir sur le Salon de Genève 2019 dès le 7 mars prochain ? Voici notre sélection pour ce rendez-vous incontournable !

La nouvelle Ferrari F8 Tributo

« Tributo » comme « hommage ». La nouvelle berlinette Ferrari, remplaçante de la 488 GTB, a été ainsi nommée en l’honneur à la fois du design sans compromis du modèle et de son moteur. Sous le capot, on retrouve toujours un bloc V8 turbo mais cette fois d’une puissance de 720 chevaux. Soit 50 de plus que la 488 GTB et autant que la Pista. Et le design de cette supercar, révélé en photo quelques jours à peine avant Genève, fait toujours autant rêver !

La Ferrari F8 Tributo, une des nouveautés du Salon de Genève 2019

Chez Audi, un stand 100% hybride et électrique

À Genève, Audi débarque avec quatre véhicules électriques et quatre hybrides. Un grand pas dans le futur pour la marque aux anneaux qui s’est fixé un objectif : celui de commercialiser un véhicule sur trois avec un système électrique d’ici 2025. Les visiteurs pourront notamment découvrir les innovations de l’Audi Q4 e-tron et du concept Audi e-tron GT qui fera ses débuts européens officiels.

Audi se rend à Genève avec un stand 100% électrique et hybride

Le Mercedes GLC revu et corrigé

Après le lancement du modèle en 2015, Mercedes va présenter une version restylée du GLC sur le Salon de Genève. Le nouveau design se veut plus sportif et plus moderne, avec des lignes musclées et l’ajout de chromes. Le constructeur souhaitait en effet apporter une dimension plus « tout-terrain » à son SUV. On remarque aussi la nouvelle face avant, plus imposante que sur la précédente version. Sans oublier les nombreux changements sous le capot : Mercedes confie toute une gamme de nouveaux moteurs au GLC : deux essence et trois diesel avec des puissances comprises entre 163 et 258 chevaux.

Mercedes présente son GLC restylé à Genève

Photos : Ferrari, Audi et Mercedes

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page