Mercedes : histoire de la marque à l’étoile

Connaissez-vous bien Mercedes ? (Re)découvrez l’historique de la marque, plongez-vous dans ses débuts en sport automobile, et laissez-vous séduire par ses plus beaux modèles !

Histoire de Mercedes : sous une bonne étoile

Il faut remonter en 1886 pour connaître les débuts de Mercedes. Cette année, là, Carl Benz, inventeur allemand et pionnier de l’automobile, reçoit un brevet pour la première automobile du monde : un véhicule motorisé à trois roues. De leur côté, Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach inventent le moteur à combustion interne et créent la société DMG.

La première Mercedes de DMG fait son apparition en 1901 : la Mercedes 35 ch, qui fait sensation grâce à sa puissance et à son centre de gravité très bas qui la distingue des autres modèles de l’époque. Toujours en avance sur son temps, la marque prend un nouveau virage : celui des voitures rapides et puissantes. Un succès corroboré par les chiffres des ventes et par les victoires en courses automobiles. Le logo en forme d’étoile à trois branches apparaît également au début du 20ème siècle, à l’initiative des fils Daimler, avec une forte symbolique. Les trois branches représentent la volonté de Gottlieb Daimler de concevoir des moteurs pour la terre, la mer et les airs.

Logo Mercedes étoile

L’étoile à trois branches, logo historique de Mercedes

DMG et Benz & Cie fusionnent en 1924 et mettent leurs compétences en commun. De cette fusion naissent les modèles W02 et W03 puis le modèle K à empattement court, l’auto la plus rapide du monde à l’époque. L’ère Mercedes ne fait que commencer.

Mordu de Mercedes ou novice ? Découvrez nos annonces ou contactez-nous pour trouver le modèle de vos rêves.

Mercedes et le sport

Mercedes en Formule 1 : les Flèches d’argent

Mercedes et le sport, une grande histoire d’amour. Le constructeur court en Formule 1 dès les premiers championnats dans les années 1950, et domine rapidement les débats. Deux titres sont remportés grâce à un certain Juan-Manuel Fangio en 1954 et 1955. Le surnom des « Flèches d’argent » donné aux Mercedes en compétition depuis les années 1930 est plus que jamais d’actualité, et reste encore utilisé de nos jours.

Après un terrible accident au Mans ayant entraîné le retrait de Mercedes de toute compétition automobile, le constructeur revient en Formule 1 dans les années 1990 comme motoriste de l’écurie McLaren. Plusieurs titres sont remportés, notamment grâce au pilote finlandais Mika Häkkinen. Plus proche de nous encore, Mercedes remporte avec Lewis Hamilton le titre constructeur en 2014 puis en 2015, un doublé historique pour la marque.

Mercedes-AMG : sportivité et fiabilité

Tous les fans de Mercedes et de véhicules sportifs connaissent ces trois lettres. Filiale de Mercedes depuis 1999, le préparateur AMG revisite les modèles pour proposer des voitures aux très hautes performances et d’une fiabilité sans égale. Pour cela, AMG s’appuie sur une fabrication à la main et sur le principe « un homme, un moteur ». Ainsi, chaque mécanicien assume l’entière responsabilité de son véhicule. Pendant de nombreuses années, AMG a fourni les véhicules de sécurité (safety cars) pour le championnat de Formule 1.

Notre sélection de modèles Mercedes

Anciens, récents ou carrément innovants : découvrez nos modèles préférés !

SLR McLaren : la supercar incontournable

Supercar Mercedes SLR McLaren

Développé entre 2003 et 2010 en hommage au 300 SLR de 1955, le SLR a été conçu conjointement par Mercedes et McLaren. Cette supercar fait directement référence aux origines sportives de Mercedes et à son passé en course automobile : l’abréviation SLR correspond à « Sport, Leicht, Rennsport », qui signifie « voiture de course légère » en français. A l’époque, le SLR se positionnait sur le même segment que la Porsche Carrera GT et que la Ferrari Enzo, deux autres supercars de légende.

Si son design fait clairement référence à l’avant d’une Formule 1, ses performances rappellent elles aussi les Fameuses Flèches d’argent. Son moteur V8 la propulse à une vitesse de pointe de 336 km/h, et la fait passer de 0 à 100 km/h en un peu plus de 3 secondes. On n’en demandait pas moins à une supercar d’une puissance maximale de 626 chevaux !

A voir sans tarder !

Mercedes-AMG GT : une pure sportive

Les lignes racées de la nouvelles Mercedes-AMG GTRemplaçante de la SLS AMG, la Mercedes-AMG GT est la deuxième sportive conçue en interne par AMG. Ce qui frappe au premier coup d’œil : ses lignes ultra dynamiques et sa silhouette typée fastback que certains ont comparé dès sa sortie avec la célèbre Porsche 911. Autrement dit, la Mercedes-AMG GT annonce rapidement la couleur.

Et pour cause. Cette sportive pur jus a été dotée d’un moteur V8 biturbo 4.0 litres. La version de base atteint la puissance maximale de 462 chevaux, tandis que la version au-dessus (la Mercedes-AMG GT S) peut pousser jusqu’à 510 chevaux.

Classe GLE Coupé : des lignes inédites

Mercedes Classe GLE coupé

Plus accessible, ce coupé aux faux airs de SUV (ou ce SUV aux faux airs de coupé) s’adresse aux urbains indécis qui aiment aussi se dégourdir les jambes sur les routes. La Mercedes Classe GLE Coupé est un véhicule d’un nouveau genre, témoin de la volonté de Mercedes de dépoussiérer sa gamme de modèles actuelle.

Ses lignes de berline classique couplées aux éléments caractéristiques d’un SUV (les larges passages de roues, la position de conduite en hauteur) lui confèrent un design inédit, parfait pour les frileux du 4×4 parfois trop massif. La Classe GLE Coupé bénéficie au passage de 4 roues motrices, d’un intérieur grand luxe et d’un moteur qui n’a pas à rougir : un V6 de 258 chevaux pour la version diesel.

Votre modèle préféré ne figure pas dans la liste ? Dites-nous tout dans les commentaires ou contactez-nous pour trouver la perle rare.

Ce que prépare Mercedes pour le futur

Comme tout constructeur prestigieux qui se respecte, Mercedes renouvelle régulièrement ses modèles. Pour 2016, la marque a d’ores et déjà présenté ses modèles restylés. Vont entrer (ou sont déjà entrés) en piste : le nouveau SUV de luxe GLS, la nouvelle berline Classe E, et les nouveaux roadsters SL et SLC. Lequel sera votre préféré ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page