Aston Martin : son histoire entre sport et cinéma

En plein Festival de Cannes, coup de projecteur sur Aston Martin : une marque qui a fait les beaux jours du cinéma, notamment à travers la saga James Bond. Découvrez la « success story » à l’anglaise d’un constructeur qui brille pour ses véhicules aussi sobres que prestigieux.

Histoire d’Aston Martin

Tout commence en Angleterre en 1913 pour Aston Martin. Initialement nommée « Bamford & Martin LTD » selon les noms des deux fondateurs, la marque devient réellement Aston Martin en 1914, après une course remportée à Aston Clinton. Dès le départ, les mots d’ordre d’Aston Martin sont l’élégance et les hautes performances. Secourue par des investisseurs en 1926 après des problèmes financiers, Aston Martin reprend du poil de la bête et commence à s’imposer comme une marque sportive de référence. Ainsi, les années 1930 sont celles de l’augmentation de la production d’Aston Martin.

Initiales « DB »

En 1947, commence l’ère David Brown, encore une fois après des pépins financiers. Un moment clé dans l’histoire de la marque, qui rebondit en créant plusieurs modèles dans les années 1950 : les Aston Martin DB2, DBR et DB4, avec les fameuses initiales « DB ». Les succès s’enchainent en compétitions d’endurance, puis Aston Martin confie pour la première fois les rênes de la DB5 à James Bond dans « Goldfinger » en 1964.

Comme beaucoup d’entreprises automobiles, la firme change plusieurs fois de mains. Aston Martin garde sa ligne de conduite en sortant des véhicules d’excellence et de prestige. L’exemple le plus parlant est celui de la résurrection de la série « DB » avec la sortie de la DB7 dans les années 1990. En 1998, Aston Martin reçoit même l’une des plus hautes récompenses du Royaume-Uni : un Queen’s Award du commerce international.

De nos jours, Aston Martin parvient toujours à combiner performance, flegme à l’anglaise et innovation en développant des moteurs toujours plus efficaces, et des automobiles de grande qualité.

Aston Martin V8 Vantage design

Le logo Aston Martin

Le logo ailé a été adopté pour la première fois en 1927 : le logo rond contenant les initiales « AM » disparait au profit d’Aston Martin écrit en toutes lettres sur des ailes déployées. Des ailes inspirées de la mythologie Égyptienne, signifiant le prestige et l’exception. Le logo actuel a peu évolué, si bien qu’il ressemble toujours à celui de 1932. A voir sur le site Aston Martin : les différents logos de la marque selon les années.

Aston Martin au cinéma

Incontestablement, Aston Martin a toujours vécu une grande histoire d’amour avec James Bond au cinéma (même si Ian Fleming avait imaginé l’agent 007 au volant d’une Bentley dans les romans). Ainsi, la marque apparait dans la moitié des films, avec l’entrée remarquée de la DB5 dans « Goldfinger » dans les années 1960. DB5 qui a été utilisée plusieurs fois dans la saga : dans « Opération Tonnerre », « GoldenEye », « Casino Royale », et « Skyfall » notamment.

James Bond a également pu profiter des modèles plus récents et des innovations technologiques d’Aston Martin avec la DBS, la Vanquish, et bientôt la DB10 dans « Spectre ». Il faut dire que l’image d’Aston Martin se prête parfaitement au personnage : une allure folle, beaucoup de discrétion, et des performances de très haut niveau !

Pour vous offrir une Aston Martin et vous prendre pour un grand acteur de cinéma, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous pourrons sûrement trouver le modèle de vos rêves.

Aston Martin et le sport automobile

L'Aston Martin Vantage GTE de compétition

Aston Martin n’a pas connu une longue carrière en Formule 1, préférant se faire un nom en endurance. Le constructeur participe à quelques grands prix (dont celui de France) à partir de 1922, et remporte dix records du monde la même année. De solides bases !

C’est au Mans qu’Aston Martin exploite au mieux ses capacités. L’endurance lui sied à merveille et lui permet de remporter plusieurs victoires dont la première en 1959. En 2004, la marque crée sa propre écurie Aston Martin Racing avec le préparateur Prodrive et développe des modèles dédiés à la course : la DBR9, le prototype DBR 1-2, et la V8 Vantage GTE.

Vous préférez la conduite sportive ? Optez pour une Aston Martin ! Contactez-nous pour en essayer une.

Aston Martin : les meilleurs modèles

Des modèles historiques aux plus récents, voici une sélection des plus belles (et performantes) Aston Martin à travers les âges !

Aston Martin DB5 : la pionnière

L'Aston Martin DB5, la voiture de James BondProduite à un peu plus de 1000 exemplaires entre 1963 et 1965, l’Aston Martin DB5 reste « LA » voiture de James Bond. Il s’agit également de l’un des premiers modèles estampillés David Brown avec les initiales « DB », développés en petites quantités et destinés à un public à la fois sportif et bourgeois. Elle est aujourd’hui très recherchée en raison de son design exceptionnel. Design qui influence encore les Aston d’aujourd’hui, avec la fameuse calandre en T retourné.

Aston Martin Vanquish : la plus haut-de-gamme

La Vanquish, Aston Martin ultimeCréée au début des années 2000, la Vanquish se démarque de sa grande sœur la DB7 par son allure puissante et imposante. La calandre en T retourné est toujours là, mais l’arrière proéminent lui donne encore plus de charisme. Et sous le capot, les performances sont là : une puissance de 466 chevaux pour les premières versions, et supérieure à 620 chevaux pour les modèles les plus récents. La Vanquish est actuellement toujours commercialisée. Elle s’impose comme l’Aston Martin ultime, en bénéficiant des plus hautes compétences de la marque en matière de design, d’ingénierie et de technologie.

Aston Martin Vantage : la sportive

Aston Martin V8 Vantage RoadsterA découvrir sans tarder sur notre annonce !

Chez Aston Martin, la série Vantage représente la sportivité. Compacte, athlétique et moderne, elle est déclinée en de nombreuses versions : Roadster ou Coupé, moteur V8 ou moteur V12.

Si son design extérieur capitalise sur les valeurs sûres de la marque, la Vantage se distingue par son intérieur sportif et sa position de conduite résolument basse. Elle affiche des performances idéales pour se faire plaisir sur route ou sur circuit : à titre d’exemple, la V8 Vantage S Roadster développe 436 chevaux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page