Comparatif : Corvette C7 Stingray et Corvette C7R

Il n’y a pas que les américaines et les allemandes qui vont défendre leurs couleurs lors des prochaines 24 Heures du Mans. Les américaines aussi ont leur mot à dire, à l’image des Corvette. A moins d’un mois de l’épreuve sarthoise, voici le troisième et dernier épisode de notre série de comparatifs dédiée aux véhicules de catégorie Grand Tourisme. Après la Porsche 911 du mois de mars et l’Aston Martin V8 Vantage du mois d’avril, présentation de la Corvette C7 de route et de la Corvette C7R de course.

7 : comme le nombre de victoires remportées par Corvette Racing aux 24 Heures du Mans dans la catégorie GT Pro. 7, c’est aussi le nombre de générations de Corvette actuellement à l’actif de Chevrolet. Des succès en course et une production d’autos toujours plus performantes que la marque américaine doit à sa volonté de concevoir les véhicules destinées à la course et ceux à la route en étroite collaboration. Rouler en Corvette C7 Stingray reviendrait donc presque à rouler en Corvette C7R ? La réponse avec ce comparatif.

Moteur et performances

La Corvette C7R qui disputera les prochaines 24H du Mans

Sous le capot de la Corvette C7R, Chevrolet donne la parole à un moteur V8. La cylindrée des moteurs étant limitée par les réglementations de la catégorie Grand Tourisme, il s’agit d’un moteur V8 5,5 litres. Clairement, c’est l’ajout de l’injection directe qui peut faire la différence par rapport aux concurrentes de la Corvette, car elle comporte de nombreux avantages : une meilleure précision à l’accélération, et surtout une économie de carburant d’environ 3%. Cela peut paraitre peu, mais dans une course d’endurance, ce gain peut réduire le nombre d’arrêts au stand et avoir une influence directe sur le classement de la voiture.

Tableau de bord de la Corvette C7 StingrayD’après Chevrolet, la Corvette C7 Stingray est « la Corvette de série la plus puissante jamais conçue. » Cette belle américaine construite pour la route est propulsée par un moteur V8 6,2 litres dont la puissance maximale est de 466 chevaux. Elle abat le 0 à 100 km/h en 4,61 secondes. La C7 Stingray est dotée d’une boite de vitesses manuelle à 7 rapports et d’un sélecteur de modes de conduite, à régler selon l’état de la route, ou selon les envies.

Design et aérodynamique

Les lignes épurées et sportives de la Corvette C7 Stingray

La Corvette C7R emprunte son châssis en aluminium à la future Corvette Z06 qui sortira en 2015, ce châssis étant lui-même un dérivé de la Corvette C7 Stingray (vous suivez ?). Les modèles C7R et Z06 ont été développés en parallèle, pour assurer à la Corvette Z06 des performances équivalentes à la Corvette C7R destinée aux circuits. Les éléments aérodynamiques de la C7R ont été conçus pour lui donner un air agressif, dans l’esprit compétition. En témoignent notamment le bas de caisse, l’aileron arrière et les prises d’air.

Corvette C7 Stingray noireLa C7 Stingray elle-même a été pensée comme une voiture de course. On retrouve donc les proportions emblématiques de la Corvette avec un arrière très court, des lignes basses et un avant à la fois long et plongeant, aussi bien sur la C7 de route que sur la C7R. Les lignes de la C7 restent toutefois plus sobres que celles de la C7R dédiée à la compétition. Les conducteurs les plus sportifs peuvent opter pour le pack Z51 qui comporte des éléments de design inspirés de Corvette Racing, pour coller au maximum à la Corvette de course. La Corvette C7 Stingray est disponible en version coupé ou cabriolet.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page