Photos : des autos classiques au Mondial de Paris

Pour son édition 2014, le Mondial de l’Auto proposait aussi une exposition historique dédiée à « L’Automobile et la Mode ».

Pour la majorité des constructeurs, le Mondial de l’Auto est une occasion de dévoiler des innovations et de présenter de nouveaux modèles. Les 1 253 513 visiteurs (22 097 de plus qu’en 2012) ont également pu profiter d’une exposition de véhicules classiques comme ce fut le cas cette année avec « L’Automobile et la Mode ».

Parmi les autos exposées : une Mercedes 300SL de 1955, une Alfa Romeo Montréal de 1970, et une Mini Cooper de 1998, rhabillée par Paul Smith.

Mercedes 300 SL (1955)

Une Mercedes 300 SL au Mondial 2014

Ce coupé qui compte parmi les modèles classiques les plus convoités a été commercialisé entre 1954 et 1963. Produite en quantité limitée (1400 coupés et 1858 cabriolets), la Mercedes 300 SL est aussi une des voitures de collection les plus chères à l’heure actuelle. A quoi la reconnait-on ? A ses portes papillons, reprises bien plus tard sur la Mercedes SLS AMG en 2010, dues au châssis tubulaire et au seuil de portes élevé.

Alfa Romeo Montréal (1970)

Le design seventies et rétro de l'Alfa Romeo Montréal

Inspirée d’un concept présenté pour la première fois à l’exposition universelle de Montréal en 1967 (à laquelle elle doit son nom), l’Alfa Romeo Montréal accueille un V8 avec un châssis conçu pour recevoir un moteur 4 cylindres. Mal aimée et produite à moins de 4000 exemplaires dans les années 1970, elle tire pourtant son épingle du jeu grâce à son design rétro, très marqué seventies, et à ses prises d’air latérales.

Mini Cooper (1998)

La Mini Paul Smith et ses fameuses rayures

Revisitée par le célèbre styliste anglais Paul Smith, cette Mini de 1998 s’offre les rayures multicolores emblématiques du créateur, pour une dose de fun supplémentaire. A lire également : notre dossier sur la marque Mini, pour tout savoir sur la célèbre petite citadine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page