Dossier : Audi, son histoire et ses meilleurs modèles

Victorieux le week end dernier aux 24 Heures du Mans, le constructeur aux quatre anneaux mérite que l’on se penche sur son cas ! Dossier complet sur l’histoire d’Audi, ses valeurs et ses meilleurs modèles.

L’histoire d’Audi : de Horch à la Bavière

L’histoire de la marque Audi commence à la fin du 19ème siècle, en 1899 précisément lorsque August Horch crée l’entreprise automobile Horch & Cie. Motorwagen Werke. Le nom Audi apparait 10 ans plus tard, August Horch étant contraint de monter une autre entreprise après son départ de la première. Audi Automobilwerke voit donc le jour en 1909. Pour la petite histoire, le terme Audi n’a pas été choisi au hasard. Il s’agit de la traduction latine de Horch, qui signifie « écoutez ». August Horch lance sa première auto, l’Audi Type A en 1910. La première d’une longue série ! Dans la foulée, le constructeur participe à la Coupe des Alpes autrichiennes et la remporte trois fois entre 1912 et 1914. Dès les années 1920, Audi démontre son savoir-faire en matière de sécurité et de confort, principalement avec la Type K, première auto allemande à conduite à gauche.

Les 4 anneaux apparaissent en 1932 avec la fusion d’Audiwerke, Horchwerke et Zschopauer Motorenwerke/DKW, réunies sous le nom d’Auto Union AG. Chaque marque est maintenue, et chacune se voit dotée d’une spécificité. Audi hérite du segment des autos compactes de luxe. L’après-guerre rime avec arrivée en Bavière : un entrepôt d’Auto Union s’installe à Ingolstadt pour reprendre la production. Auto Union GmbH est créée en septembre 1949.

Une nouvelle ère commence dans les années 1960. La marque Audi renait en 1965 grâce au lancement du premier véhicule à 4 temps, le modèle DKW F 102. Un véritable succès, également dû au rachat de la société par le Groupe Volkswagen la même année. Forte de ce triomphe, la marque lance l’Audi 80 en 1972. Les années 1970 sont d’ailleurs celles des innovations avec l’arrivée du moteur cinq cylindres, du turbocompresseur et de la transmission à 4 roues motrices. Le nom Audi AG est pris définitivement en 1985. Aujourd’hui, le siège du constructeur est toujours situé à Ingolstadt. Audi compte parmi les marques les plus prestigieuses grâce au succès de modèles comme l’A3, l’A4, ou plus récemment l’A5.

Berline Audi A5

L’Audi A5, un coupé 5 portes qui compte parmi les plus belles réussites d’Audi.

Audi et les 24 Heures du Mans

L'Audi R18 e-tron quattro qui participera aux 24 Heures du Mans13 : un chiffre qui porte malheur pour certains, mais qui a de toute évidence fait les affaires du constructeur bavarois le week end des 14 et 15 juin derniers dans la Sarthe. Suite à l’abandon de la Porsche de tête, c’est une Audi R18 e-tron quattro qui a remporté la course d’endurance des 24 Heures du Mans. Il s’agit de la 13ème victoire au Mans pour Audi, qui compte désormais parmi les constructeurs mythiques de la compétition.

Clairement, Le Mans inspire les constructeurs dans la conception de leurs modèles : il s’agit du moment propice pour tester et mettre en avant des technologies. Audi fait partie des marques suivant cette ligne de conduite depuis plusieurs années. L’Audi R8, qui a franchi plusieurs fois la ligne d’arrivée en premier au début des années 2000, et la technologie e-tron, victorieuse cette année grâce à la R18, en sont les meilleurs exemples.

Audi et ses modèles emblématiques

Audi A3

Audi A3 carbrioletL’Audi A3 incarne à merveille le succès du constructeur : une compacte premium dont la première génération, lancée en 1996, a initié un nouveau marché automobile. Petite mais fiable et raffinée, elle est aussi à l’aise en ville que sur route, sur des longs et petits trajets. Elle est particulièrement appréciée des jeunes couples et des femmes en s’imposant comme le juste compromis entre familiale et citadine. Pour plaire à tout le monde, l’Audi A3 existe aussi en version sportive ou décapotable.

Audi A4 break

Break Audi RS4 AvantLe break A4 est une déclinaison du modèle A4, qui existe aussi en berline. Plus racé, plus original qu’une simple voiture 5 portes, le break A4 est quant à lui un vrai véhicule familial, avec un grand coffre et des motorisations puissantes (particulièrement sur le RS4). Produit depuis le milieu des années 1990, en digne successeur de l’Audi 80, il en est aujourd’hui à sa quatrième génération et a été doté de nombreuses innovations technologiques. Parmi elles, le « Drive Select », qui permet au conducteur de choisir un mode de conduite en jouant sur les amortisseurs et la gestion de la boite de vitesse.

Audi Q7L'Audi Q7, SUV de luxe

Présenté en 2005, l’Audi Q7 s’est aujourd’hui imposé sur le marché des SUV de luxe, en concurrence avec le BMW X5 et le Porsche Cayenne. Il est d’ailleurs légèrement plus grand que ses homologues des autres marques. Il n’en est pas moins puissant et efficace, avec des motorisations allant de 272 à plus de 300 chevaux. Le plus sportif des Q7 atteint le 0 à 100 km/h en 6,4 secondes, un score plutôt honorable pour un véhicule de sa catégorie.

L'Audi R8, la sportive de BavièreAudi R8

L’Audi R8 est bien « LA » sportive haut de gamme de la marque aux 4 anneaux. Elle doit d’ailleurs son nom au prototype de course ayant remporté plusieurs fois les 24 Heures du Mans et le championnat American Le Mans Series. La R8 de route a été dotée d’un design agressif. On la repère à sa calandre imposante, ses prises d’air latérales et ses sideblades caractéristiques (en carbone sur la version V10 plus), et son moteur visible sous la vitre arrière.

Audi et l’environnement : la technologie e-tron

C’est quelque chose qui revient souvent sur Calandre Mag : qui dit véhicule de prestige ne dit pas forcément véhicule polluant ou trop gourmand. Audi fait partie des marques qui s’investissent et qui mettent leurs technologies et leur savoir-faire au service de l’environnement. Un exemple avec la technologie hybride e-tron (qui équipait la R18 victorieuse au Mans en 2014), qui signifie « transmission électrique uniforme ». En combinant motorisation basse consommation et propulsion électrique, l’autonomie des voitures est décuplée. Le premier modèle à en bénéficier est l’Audi A3 Sportback e-tron, dont la production a commencé en 2014. On pense aussi à la gamme « e », dont les véhicules émettent de faibles quantités de CO2 grâce à des carrosseries plus légères et des rapports allongés. A titre d’exemple, l’Audi A3 TDIe n’émet que 99 grammes de CO2 par kilomètre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page