Comparatif : Aston Martin V8 Vantage et Aston Martin Vantage GTE

Il reste un peu moins de deux mois avant les 24 Heures du Mans ! Au mois de mars, nous vous présentions un comparatif de la Porsche 911 de série et de son homologue conçue pour l’endurance. Poursuivons notre tour d’horizon des voitures de grand tourisme présentes en championnat d’endurance avec un nouveau comparatif : l’Aston Martin Vantage GTE de compétition et l’Aston Martin V8 Vantage de série.

L’année 2014 marque les dix ans du retour d’Aston Martin en compétition, catégorie grand tourisme, sous la division Aston Martin Racing. Les premières années, c’est une Aston Martin DBR9 qui a rencontré le succès, avec des victoires en GT1 lors des éditions 2007 et 2008 des 24 Heures du Mans. En juin 2014, Aston Martin Racing alignera sept voitures au départ des 24 Heures du Mans. La volonté de la marque a toujours été d’amener les véhicules de tous les jours sur les circuits afin de démontrer au mieux leurs performances.

Quelles améliorations ont été apportées à la V8 Vantage de série pour en faire un véhicule de compétition ? La réponse avec notre comparatif.

Moteur et performances

Le constructeur le dit lui-même : « au cœur de la Vantage GTE, se cache l’Aston Martin V8 Vantage de série ». Le moteur de la GTE est donc calqué sur celui de la V8 Vantage, moyennant quelques améliorations pour la compétition. L’Aston Martin GTE est équipée d’un moteur V8 4,5 litres en aluminium, avec un système d’échappement spécialement conçu pour la course automobile. On ne connait pas la puissance exacte de la GTE 2014, mais en 2013, elle était d’un peu plus de 600 chevaux, pour un couple de 700 Nm.

L'Aston Martin Vantage GTE de compétitionLa V8 Vantage « de route » est forcément un peu plus sage que sa cousine de compétition, avec ses 426 chevaux et son nouveau V8 4,7 litres. Elle est tout de même capable d’abattre le 0à 100 km/h en moins de 5 secondes. La Vantage Roadster, la version décapotable de la V8 Vantage, développe elle aussi 426 chevaux, pour une vitesse maximale de 290 km/h. Les Vantage S et SP10 comptent quant à elles 436 chevaux.

Deux options sont disponibles pour la boite de vitesse de la V8 Vantage : une boite mécanique à 6 rapports, ou la nouvelle boite SportShift II à 7 rapports. La Vantage GTE adopte une boite séquentielle à 6 rapports.

Dimensions et design

Le design de l’Aston Martin V8 Vantage, , œuvre du designer Henrik Fisker,  est une évolution de celui de la DB7 et de la DB9. On retrouve les traits particuliers des Aston Martin, avec la calandre en T retourné. Elle est néanmoins plus compacte que ses grandes sœurs, avec 4380 mm de longueur et 1870 mm de largeur. Même chose pour le cabriolet Vantage Roadster (qui est la seule décapotable de chez Aston Martin à ne pas porter le nom de Volante).

Aston Martin Vantage Roadster

La structure en aluminium de la Vantage GTE est directement empruntée à la V8 Vantage classique. Sur la GTE, le design est de toute évidence optimisé pour la course, avec des spécificités aérodynamiques répondant aux réglementations de la FIA (Fédération Internationale Automobile). Pour plus de légèreté, les éléments de la carrosserie, à l’exception du toit, sont conçus en fibre de carbone. L’Aston Martin Vantage GTE pèse 1195 kg, conformément aux exigences de la FIA. En 2014, comme l’année précédente, la GTE sera bleue et orange, fidèle aux couleurs de la marque Gulf.

Le comparatif vidéo

Quoi de mieux qu’un comparatif vidéo pour se rendre compte de la différence de bruit entre ces deux Aston Martin ?

La Vantage cabriolet de Calandre Auto :

La Vantage GTE en test sur circuit :

Photos et vidéos : Aston Martin et Calandre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page