Pick up américains et fiscalité

Considérés comme des véhicules utilitaires, les pick up américains savent s’adapter à une utilisation professionnelle. Exemptés de TVS et parfois même de TVA, plus économiques grâce au GPL, ils bénéficient de nombreux avantages sur le plan fiscal.

Le pick up américain, pour les professionnels aussi !

Aux Etats-Unis, le pick up est souvent vu comme le véhicule familial par excellence. Pour cause, il présente de nombreux atouts : à la fois robuste et confortable, il est le juste compromis entre la berline et le 4×4. Le pick up, c’est aussi un style inimitable grâce à la benne située à l’arrière.

Mais le pick up sait aussi s’adapter à un usage plus professionnel. En bon 4×4 qui se respecte, il apprécie autant la route que le tout terrain. Le plus, c’est encore une fois la benne. Si elle donne au pick up sa ligne reconnaissable entre mille, elle s’avère surtout bien utile pour transporter des marchandises ou du matériel. Les professionnels du bâtiment, de l’hôtellerie, de la restauration, de la manutention ou encore de la viticulture pourront s’y retrouver avec ce type de véhicule.

Parmi les modèles de pick up recommandés pour les professionnels : le Ford F150 Raptor, le Dodge RAM 1500, ou encore le Toyota Tacoma.

Pcik up Ford F150 Raptor blanc

Le Ford F150 Raptor, un pick up américain idéal pour les pros.

Taxe sur les Véhicules de Société : pourquoi les pick up en sont dispensés

Toute entreprise peut être soumise à la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS). Les véhicules concernés sont les véhicules détenus par l’entreprise, et possédant une carte grise de type VP soit Voitures Particulières.

Les pick up bénéficient quant à eux de la carte grise CTTE (camionnette). Ils font donc partie de la catégorie des véhicules utilitaires, et en cela, sont exclus d’office du champ d’application de la TVS. C’est l’un des nombreux avantages déterminés par cette carte grise.

La TVA est-elle récupérable sur un pick up ?

Il est possible de récupérer la TVA sur certains modèles de pick up. La déduction de la TVA est prévue pour les véhicules utilitaires comme les fourgons et camionnettes, destinés au transport de marchandises. C’est donc encore une fois la carte grise CTTE qui détermine la récupération de la TVA. Plus clairement, c’est l’usage pour lequel le véhicule a été conçu qui compte. Sont donc exclus les véhicules construits pour transporter des personnes, ou pour un usage mixte.

Sont surtout concernés par la récupération de la TVA, les modèles :

  • dotés d’une simple cabine de deux sièges,
  • dotés d’une simple cabine approfondie,
  • d’une banquette.

Les éventuels strapontins donnent un caractère occasionnel au transport de personnes.

Les pick up américains aussi !

Les pick up américains comportent généralement une double cabine et plus de trois places mais ils peuvent donner droit à la récupération de la TVA. En effet, ces modèles font l’objet d’une homologation spéciale, supprimant les places supplémentaires, et leur donnant droit à la carte grise CTTE.

La TVA étant récupérable uniquement sur certains modèles, il est conseillé de demander l’avis du comptable de l’entreprise avant de choisir.

Carburant pick up : le GPL possible

Alors que le coût du carburant est l’une des préoccupations majeures des automobilistes, les pick up tirent leur épingle du jeu dans ce domaine.

Si les véhicules commercialisés sont le plus souvent des modèles essence, il est possible de changer de carburant, et d’opter pour le GPL. Pour cela, un montage GPL est effectué sur demande par le concessionnaire, moyennant un coût supplémentaire.
Un investissement certes, mais qui permet de réaliser des économies sur le long terme pour plusieurs raisons.

  • le prix du carburant : le litre de GPL coûte 65 centimes d’euros hors taxes.
  • il donne droit à une TVA récupérable à 100% sur le carburant, ce que l’essence ne permet pas.
  • l’installation du GPL est amortie dans sa totalité sur le plan comptable.

Les pick up, des véhicules amortissables à 100%

Ici, il n’est pas question d’amortisseurs, mais de l’amortissement comptable du pick up. Alors, qu’est-ce que l’amortissement, concrètement ?

Un véhicule acquis par une entreprise se déprécie avec le temps. Une durée est fixée pour amortir cet achat, pendant laquelle le montant de l’investissement est déduit progressivement : 4 ou 5 ans pour un véhicule de tourisme neuf. Pour qu’un investissement soit considéré comme amorti, il faut que sa valeur comptable soit nulle à la fin de la période d’utilisation.

En ce qui concerne les véhicules utilitaires, et donc les pick up, la durée de l’amortissement dépend généralement de l’activité de l’entreprise. Elle peut être plus courte si le véhicule est utilisé de manière intensive. Dans tous les cas, la valeur d’achat d’un utilitaire est amortissable à 100%, ce qui représente moins de pertes pour l’entreprise lorsque le pick up devient obsolète.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page