Le Ford Ranger Raptor débarque en Europe !

Comme prévu, le pick up le plus vendu en Europe arrive en 2019 dans une version Raptor encore plus robuste et dédiée au tout-terrain. Le point sur ses caractéristiques et ses atouts !

Un Ranger Raptor taillé pour le hors-piste

On connaissait le Ford F150 Raptor, il faudra désormais compter sur le Ford Ranger Raptor sur le sol européen. Et cette appellation n’est pas là par hasard. Préparé par la branche Ford Performance, ce nouveau pick up affiche des capacités et des caractéristiques hors-norme. Avec en premier lieu un châssis renforcé : conçu pour les terrains accidentés, le Ranger Raptor est basé sur une structure en acier à haute résistance. Les baroudeurs devraient également apprécier sa garde au sol rehaussée de 5 centimètres, dépassant ainsi les 28 centimètres. Sans oublier les suspensions Fox Pro empruntées à la compétition, elles aussi idéales pour se mesurer à tous les types d’environnements.

Pour le look, le Ranger Raptor hérite d’une nouvelle calandre sombre et plus agressive, barrée de l’inscription Ford au lieu du logo à l’ovale bleu. Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de son grand frère le F150 Raptor… pour notre plus grand plaisir.

Le Ford Ranger Raptor 2019 arrive en Europe

Six modes de conduite et 213 chevaux sous le capot

Parce que le confort doit aussi aller de pair avec la solidité, Ford confie six modes de conduite à ce Ranger Raptor : normal, sport, herbe et neige, boue et sable, roche et Baja (en référence au rallye d’endurance Baja 1000). Avec ce nouveau système de gestion de terrain, le pick up s’adapte en un rien de temps à la route et aux conditions de pilotage.

Sous le capot, point de gros bloc mais un moteur quatre cylindres Bi-turbo 2,0 litres EcoBlue pour une puissance maximale de 213 chevaux. En revanche, le Ranger Raptor bénéficie de la même boîte automatique 10 rapports que son homologue américain le F150. Une combinaison des plus efficaces pour une conduite fluide en toutes circonstances.

L’autre bonne nouvelle ? Les premières livraisons sont attendues dès cette moitié d’année 2019.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page