L’histoire et les meilleurs modèles de Ford

Ford a bien fait du chemin depuis le lancement de la Ford T : il est aujourd’hui le deuxième constructeur mondial. Retour sur l’histoire d’une marque qui a traversé les époques, des débuts de l’automobile à l’essor des nouvelles technologies.

L’histoire de Ford

Le logo ovale bleu de FordL’histoire de Ford, constructeur automobile historique basé à Detroit dans le Michigan, débute en 1903, avec la création de la Ford Motor Company. Henry Ford, à l’origine mécanicien, est passionné par les moteurs et rencontre assez vite le succès : 1700 Ford A vendues en 15 mois, et 19 modèles créés en à peine 5 ans.

L’engouement pour la marque pousse Ford à se développer à l’échelle mondiale, avec l’ouverture de nouvelles usines en Europe, en Asie, en Amérique du Sud et en Australie. Henry Ford II, petit fils du fondateur, reprend la main après la Seconde Guerre Mondiale pour dépoussiérer une entreprise qui perd de l’argent. Et ça marche : les années 60 sont celles du renouveau, avec le lancement de la Mustang, et l’arrivée de Ford en compétition sportive. Ford s’est particulièrement illustré en Formule 1 jusqu’au début des années 2000, et pourrait y faire son retour en 2015.

Véritable empire, Ford a longtemps possédé plusieurs marques comme Land Rover, Jaguar, Volvo, Aston Martin et Mazda. Depuis 2010, Ford se consacre uniquement à sa marque historique, et aux autos de luxe Lincoln.

La Ford T, début d’une longue série

Tout le monde connait l’histoire de la fameuse Ford T, emblème de la production automobile en grande série, dont l’objectif était de concevoir un véhicule accessible au plus grand nombre, aux coûts de production réduits. Produite à partir de 1908, puis dès 1913 sur la première ligne d’assemblage mobile de l’usine de Highland Park dans le Michigan, l’état de naissance de Henry Ford, la fameuse Ford T bat tous les records de productivité : une voiture terminée toutes les 10 secondes pour 2 millions de Ford T produites par an.

Au total, plus de 15 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde, et ce sans publicité. La Ford T, dotée d’une transmission à propulsion et d’un moteur de 4 cylindres en ligne, développait une puissance de 20 chevaux pour une vitesse maximale de 70 km/h. Forte de son succès et d’avoir tiré la constructeur vers les sommets, la Ford T tire sa révérence en 1927 et cède la place à la Ford A.

Les modèles Ford

Zoom sur les modèles américains de Ford les plus emblématiques, de la mythique et puissante Mustang aux plus fonctionnels « Ford Trucks ».

Ford F-Series : 12 générations de pick-up

Ford F Series, le pick up Ford F150Les Ford F-Series, produits depuis 1948, désignent la gamme de pick-up de Ford. Le plus connu de tous est sans conteste le Ford F150, sorti en 1975, et réputé pour être le véhicule le plus vendu aux États-Unis. Il s’illustre par rapport aux autres voitures de sa catégorie grâce à sa robustesse, sa fiabilité, son look sobre et ses motorisations performantes. Pour les inconditionnels du F150 fans de voitures sportives, il existe une version musclée du pick-up, revisitée par la division SVT de Ford : le Ford F150 Raptor.

Disponible aux États-Unis, le Ford F150 peut tout à fait rouler sur les routes françaises moyennant une homologation afin de s’adapter aux réglementations en vigueur dans l’Hexagone. Le Ford F150 est un pick-up qui s’adapte tout à fait à une utilisation dans un cadre familial, en vacances à la montagne par exemple, ou dans un cadre professionnel en tant que véhicule utilitaire aux avantages fiscaux non négligeables.

À voir également : le centenaire des pick ups Ford et l’ancêtre du F150

Ford Explorer, le SUV made in USA

Ford Explorer noir

Le Ford Explorer est un SUV (véhicule utilitaire sportif), dont la toute première génération remonte aux années 1990. A l’époque de sa sortie, il s’agit d’un véhicule classique, au design sans prétention, que l’on imagine très bien en tant que familiale dans n’importe quel foyer des États-Unis. Pour l’anecdote, c’est ce véhicule que les visiteurs empruntent dans le premier volet de Jurassic Park.

Depuis, le Ford Explorer a fait du chemin : cinq générations de ce SUV made in USA ont vu le jour, dont la plus récente en 2011. Le Ford Explorer V peut se targuer d’un design plus agressif que ses prédécesseurs, avec une calandre plus massive et plus moderne. Selon les motorisations, il développe entre 237 et 290 chevaux. Une fois importé en Europe, le Ford Explorer peut clairement concurrencer les SUV européens comme l’Audi Q7 ou le BMW X5.

La Ford Mustang, une pony car quinquagénaire sans cesse renouvelée

Présentée le 17 avril 1964 lors de la Foire internationale de New York, la Ford Mustang est définitivement une voiture d’exception. L’idée de départ : proposer un coupé à la fois sportif et abordable à la jeune génération, pour rompre avec les véhicules trop massifs.
Ford Mustang Shelby grise

Une idée lumineuse, puisque la première année, l’objectif de 100 000 exemplaires a été largement dépassé, avec plus de 400 000 Mustang vendues. Le concept de « pony car » était né ! C’est d’ailleurs un cheval qui a donné son nom au modèle, et qui a inspiré le logo de la Mustang, seule voiture de chez Ford à ne pas arborer le logo ovale du constructeur.

En 2014, Ford signe l’arrivée d’une nouvelle génération de Mustang. Avant elle, cinq versions de la pony car se sont succédé, avec des évolutions au niveau du design dans les années 1980 et 1990 (Mustang III et IV) : des lignes très modernes mais peu originales, qui rappellent les berlines européennes. Les fans de voitures « rétro » retiendront surtout les deux premières générations de Mustang à la calandre si emblématique, et le retour aux bases dès 2005 (Mustang V).

Le moteur EcoBoost de Ford : un plus pour l’environnement

La technologie EcoBoost développée par Ford depuis 2009 équipe la quasi-totalité des véhicules produits par le constructeur américain. Le principe de ce bloc : offrir des meilleures performances aux automobilistes tout en réduisant la consommation de carburant. A titre d’exemple, les performances du moteur EcoBoost 1.0 litre sont équivalentes à celles d’un moteur 1.6 litres classique, pour une consommation de 5l/100km, et des émissions de CO2 de 114 g/km.

Selon les cylindrées, il existe plusieurs versions du moteur EcoBoost : le 3 cylindres 1.0 litre (moteur de l’année 2013), les 4 cylindres 1.5 l, 1.6 l, 2 l, et 2.3 l, et un V6 3.5 l. Les Ford Explorer et F150 font partie des modèles déjà équipés de ce moteur économique. La nouvelle Mustang en profitera également, avec le moteur 4 cylindres EcoBoost 2.3 l.

2 commentaires

  1. Dommage que l’article déjà très complet ne fasse pas mention de l’emblématique Gran Torino !

  2. Bonjour Guillermo ! Effectivement il a fallu faire des choix 😉
    Mais nous allons très bientôt parler de la Ford Gran Torino dans un prochain dossier. Je ne vous en dis pas plus, le sujet est une surprise !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page