Dossier : cabriolets, toits ouvrants… tout sur les voitures estivales

C’est l’été, et qui dit été, dit envie de rouler cheveux aux vents en profitant du soleil et du ciel bleu. Quoi de mieux qu’un cabriolet quand il fait beau et chaud ? Partons à la découverte des voitures découvrables avec ce dossier.

Cabriolets : plus lourds, mais pas moins puissants !

Qu’est-ce qu’un cabriolet ? Avant de se pencher sur les plus beaux modèles de voitures cabriolets, parfaits pour passer l’été cheveux aux vents, quelques informations basiques à savoir. Par définition, le cabriolet est une voiture découvrable grâce à une capote ou un toit rigide. D’ailleurs, en anglais, le terme « convertible » est souvent employé pour désigner les véhicules qui se transforment en voiture découverte via un toit rigide escamotable. La catégorie des cabriolets englobe aussi les roadsters, dotés de seulement 2 places.

Il n’est pas rare de lire ou d’entendre que, par exemple, « la Porsche 911 cabriolet est de 70 kg plus lourde que la 911 coupé ». Les cabriolets sont généralement plus lourds que leurs cousins les coupés et les berlines, paradoxalement. L’absence de toit pourrait alléger la carrosserie mais au contraire, elle nécessite des renforts de structure. Les différences de poids sont plus ou moins importantes selon les modèles et les constructeurs, selon les châssis et les coques.

Cela ne signifie pas pour autant qu’un cabriolet est moins puissant qu’un coupé ou une berline. Le rapport poids/puissance étant une donnée technique importante pour les conducteurs, les marques développent souvent des motorisations spécifiques aux cabriolets pour assurer performances et efficacité à leurs véhicules.

Une BMW cabriolet parfaite pour l'été

Toit rigide ou capote ?

Là encore, tout dépend du parti pris des constructeurs, et des modèles. Quand Ford opte pour des Mustang dotées de capotes en tissu, Audi en fait autant pour son A3, et Porsche pour sa 911, mais Ferrari, BMW ou Mercedes équipent leurs cabriolets récents de toits rigides escamotables.

Si les toits en dur donnent une certaine homogénéité à la voiture, ils sont aussi plus lourds et prennent plus d’espace, ce qui réduit la taille du coffre. La capote présente l’avantage de ne pas faire ressembler le véhicule à n’importe quel coupé, une fois relevée. Elle est aussi plus légère, moins encombrante, mais donne moins un sentiment de sécurité et de solidité. Un détail à vérifier enfin : la possibilité ou non de baisser ou relever le toit lorsque le moteur est allumé, voire en conduisant. En somme, une question de goûts et de confort !

Et les toits ouvrants ?

Le toit ouvrant peut s’avérer être un excellent compromis pour les conducteurs ne souhaitant pas se lancer complètement dans l’aventure du cabriolet, mais profiter tout de même d’un coin de ciel bleu en conduisant. Une option parfaite pour gagner un peu de lumière et d’air dans l’habitacle, été comme hiver !

Toit en verre : le cas particulier de la Porsche Targa

La nouvelle Porsche 911 Targa 4

Avec sa lunette arrière aux allures de bulle, la Porsche Targa est un hybride à mi-chemin entre le coupé et le cabriolet. Créée dans les années 1960 pour le marché américain, cette Porsche si particulière est devenue un mythe. Le toit (en tissu) disparait derrière la banquette arrière pour découvrir les deux places avant, et laisser la vedette à la lunette arrière toute en verre et à un arceau de sécurité en alu brossé. Ces éléments ont fait leur retour sur la version 2014 de la Targa, Porsche leur ayant préféré un toit vitré amovible sur les trois dernières générations.

Cabriolets : sélection des meilleurs modèles

Mini décapotable noireMini Cabrio

« Toujours ouverte » dit le constructeur. Une touche de fun supplémentaire à la Mini qui n’en manque pas vraiment, avec cette version de plein air, déclinée sous toutes les motorisations existantes : One, Cooper, Cooper D, etc. Les amateurs de conduite sportive opteront pour la Cooper S décapotable, ses 184 chevaux, et son design typé course : prises d’air, calandre imposante et double sortie d’échappement chromée complètent le tableau.

La citadine A3 relookée en cabrioletAudi A3 cabriolet

L’A3 cabriolet est une citadine avec 4 vraies places, dont 2 places arrière plutôt confortables. Audi y a mis le meilleur de sa technologie avec le système Start/Stop et la récupération d’énergie au freinage. La capote en tissu de l’Audi A3 cabriolet fonctionne de manière automatique et peut être actionnée en conduisant, jusqu’à la vitesse de 50 km/h.

Aston Martin V8 Vantage RoadsterAston Martin V8 Vantage Roadster

Les conducteurs à la recherche d’un véhicule de prestige décapotable feraient bien de s’attarder sur la V8 Vantage Roadtser. Un coupé qui mêle le raffinement des finitions anglaises aux performances d’une sportive en vaut forcément la peine ! Côté esthétique : calandre emblématique des Aston, lignes fines et élancées, et capote en tissu pour un design intemporel. Elle a l’air discrète comme ça, mais sous le capot, elle renferme 426 chevaux et une vitesse maximale de 290 km/h.

Ford Mustang V6 décapotableFord Mustang convertible

De l’autre côté de l’Atlantique, Ford propose sa nouvelle Mustang convertible avec un moteur V6. Ou comment profiter de la mythique pony car en plein soleil ! Le V6 3,7 litres développe 305 chevaux pour une consommation moyenne de 10,8 litres / 100 km. Peut être pas la solution la plus sobre, mais une des plus originales, c’est certain.

La muscle car Chevrolet Camaro décapotableChevrolet Camaro cabriolet

Un cran au-dessus de la pony car, la Chevrolet Camaro s’illustre dans la catégorie des muscle cars. La version cabriolet s’accompagne d’une capote en tissu, qui se replie ou se referme en une poignée de secondes. Capote en tissu qui ne déforme pas le design initial de la voiture, et qui respecte l’esthétisme du coupé. Sous le capot, un V8 de plus de 400 chevaux, pour coller à la réputation de coupé musclé de la Camaro.

La Bentley Continental GTCBentley Continental GTC

Et la palme du cabriolet le plus puissant de notre sélection est attribuée à… la Bentley Continental GTC ! 560 chevaux pour la version de 2010, et 575 pour la génération produite depuis 2012. Et pour cause, elle compte parmi les décapotables 4 places les plus rapides du monde. La Continental GTC se fait remarquer par son design sobre, qui contraste avec ses performances sportives et ses finitions luxueuses.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page