Saison de Formule 1 2014 : 10 infos à connaître avant le Grand Prix d’Australie

La saison de Formule 1 reprend ce dimanche 16 mars avec la première manche, le Grand Prix d’Australie. Pour être au point avant Melbourne, voici les 10 infos à savoir absolument.

19 Grands Prix au calendrier, avec de nouveaux circuits

Réduit à 19 courses comme en 2013, le calendrier 2014 comporte quelques nouveautés : un Grand Prix de Russie situé à Sotchi, ville hôte des JO d’hiver, le retour du Grand Prix d’Allemagne à Hockenheim au lieu du Nürburgring, et un Grand Prix d’Autriche sur le nouveau circuit Red Bull.

Des nouveaux moteurs V6

Après avoir accueilli des V8 atmosphériques, les monoplaces sont désormais dotées de moteurs V6 1,6 litres d’une puissance de 600 chevaux et d’un régime de 15 000 tours/minute maximum. Deux systèmes de récupération d’énergie leurs sont confiés, pour  gagner jusqu’à 160 chevaux utilisables pendant 30 secondes par tour.

Moins de carburant embarqué pendant les courses

Les nouveaux moteurs devraient entrainer une baisse de la consommation de carburant. Les réservoirs, plus petits, permettront d’embarquer jusqu’à 100 kilos d’essence par Grand Prix, soit 50 de moins que lors de la saison précédente.

5 moteurs par saison

Chaque pilote dispose désormais de 5 moteurs pour toute la saison, contre 8 l’année dernière. L’utilisation d’un moteur supplémentaire sera sanctionnée d’un départ depuis les stands.

Des modifications techniques sur les monoplaces

L’aérodynamique des F1 a également été retravaillée. Des changements sont à noter au niveau des ailerons avant qui perdent 15 centimètres par rapport à l’année dernière, et du nez rabaissé à 18,5 centimètres au lieu de 55,5 centimètres pour des raisons de sécurité. A cause du nouveau bloc moteur, les monoplaces prennent un peu de poids : 690 kilos minimum, pilote compris.

Les points doublés pour la dernière course

Pour entretenir le suspense jusqu’à la dernière course, les points attribués aux pilotes seront doublés lors du Grand Prix d’Abou Dabi. A titre d’exemple, le vainqueur de cette manche empochera 50 points au lieu des 25 habituellement accordés.

Monoplaces Formule 1

Le retour de Kimi Raikkonen chez Ferrari

Iceman is back ! Les supporters de la Scuderia peuvent se frotter les mains avec le retour de Raikkonen, qui a remporté son unique titre de champion du monde au volant d’une Ferrari. Il ne reste plus qu’à voir comment l’écurie va gérer le tempérament du duo Raikkonen-Alonso, qui promet d’être l’un des plus compétitifs de la saison.

Des numéros permanents pour les pilotes

A partir de cette saison, chaque pilote conservera son numéro jusqu’à la fin de sa carrière. Les pilotes ont pu fournir trois propositions entre 2 et 99. Le champion en titre peut choisir d’utiliser ou non le numéro 1. Sebastian Vettel courra ainsi avec le 1, Lewis Hamilton avec le 44, Fernando Alonso avec  le 14, et Grosjean avec le 8.

Un trophée pour le meilleur pole man

La FIA récompensera en fin de saison le pilote qui aura réalisé le plus de pole positions.

Des hommages à Michael Schumacher

Felipe Massa, ancien coéquipier de Michael Schumacher chez Ferrari, et Sebastian Vettel devraient arborer tous deux les initiales du champion allemand sur leur casque comme marque de soutien.

 

Photo : Creative Commons – Nick Redhead

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page