Importer une voiture américaine, comment ça se passe ?

La démarche d’import d’une voiture américaine est fastidieuse pour un particulier. Voici quelques conseils pour réussir à importer une Ford Mustang, un Ford F150 ou un Dodge RAM sans encombres.

Ce qu’il faut savoir avant d’importer une voiture américaine

Comment importer un pick up américain ?Pour acheter une voiture aux États-Unis, il ne suffit pas de repérer la voiture de ses rêves sur une petite annonce et de la ramener chez soi. Si les prix sont souvent intéressants, il faut y ajouter les taxes locales, le prix du transport terrestre aux États-Unis, celui du transport maritime, l’assurance, les frais de dépotage une fois au port, les frais de douane et la TVA.

Il est également important de bien inspecter la voiture : les dysfonctionnements mécaniques peuvent être bien cachés et amener de mauvaises surprises. La méfiance reste de mise afin d’être sûr d’acquérir un véhicule fiable et en bon état.

L’expertise d’un professionnel pour simplifier les démarches

S’il est possible d’importer soi-même une voiture achetée aux États-Unis, faire confiance à un professionnel du secteur reste la meilleure option pour être sûr d’acheter un véhicule en bon état, et pour éviter les démarches compliquées. L’œil du pro est particulièrement important pour détecter les éventuels dysfonctionnements sur un véhicule d’occasion repéré outre-Atlantique, et pour trouver la voiture qui répond aux exigences de son futur conducteur.

Se faire aider par un professionnel permet également de simplifier les démarches liées aux modes de transport (terrestre et maritime), à l’assurance et aux taxes de douane. Même chose pour la procédure d’homologation qui est l’étape suivante une fois le véhicule sur le sol français. Elle est obligatoire pour pouvoir rouler avec une voiture américaine importée.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page